CORRE-LA LICORNE automobiles

Le 1er forum Français des passionnés de la Marque Française disparue des automobiles Corre-La Licorne
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  PortailPortail  FAQFAQ  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 GP auto de Nîmes en 1947

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP de NÎMES
Grand fan du forum
avatar

Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : GARD
Messages : 1883
Age : 62

MessageSujet: GP auto de Nîmes en 1947   Sam 26 Aoû 2017 - 10:33



e Grand Prix automobile de Nîmes était une course automobile qui se courait dans la ville française de Nîmes organisée en 1932, 1933 et 1947.

Les éditions de 1932 et 1933 avaient été organisées par l'Automobile Club du Gard et faisaient partie des nombreux grands prix en ville des années 1930 inspirées par le succès du Grand Prix de Monaco. Le circuit utilisait l'avenue Jean-Jaurès sur presque toute sa longueur.

L'édition de 1947 est disputée sur l'aérodrome de Nîmes-Courbessac

l'affiche :


_________________
on a plus de plaisir à donner qu'à recevoir !


Dernière édition par JP de NÎMES le Sam 26 Aoû 2017 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-camions-citroen.easyforumpro.com/forum
JP de NÎMES
Grand fan du forum
avatar

Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : GARD
Messages : 1883
Age : 62

MessageSujet: Re: GP auto de Nîmes en 1947   Sam 26 Aoû 2017 - 10:41

pour 1947, une piste autour de l'aérodrome local de Courbessac a été choisie.



Il s'agissait d'une partie de la Route Nationale (RN 86), des parties des pistes périmétriques de l'aérodrome et des pistes de pays bordées par des chalets et des jardins de banlieue. La surface était changeante de l'asphalte au béton et ... la saleté, peut-être la dernière fois où nous trouvons ce genre de surface dans les courses du Grand Prix européen.
La largeur variait de quatre à douze mètres. Il a été salué comme "une piste très rapide et spectaculaire qui offrira toutes les garanties de sécurité tant pour les spectateurs que pour les conducteurs ..." ou même"L'une des plus belles pistes en Europe" . C'étaient des mensonges , car il était intrinsèquement dangereux, techniquement insignifiant et - pas étonnant - il a été abandonné après cette course.

La grande nouvelle de la journée était que le vainqueur des deux précédentes courses françaises, Eugène Chaboud, avait quitté Ecurie France, lorsque leur patron Vallée avait décidé de confier le Talbot-Lago MC à Louis Chiron.
Naturellement, Chaboud ne voulait pas être réprimé à la roue du Talbot T26 90202 de Lord Selsdon, qui venait d'être embauché par Vallée pour la saison.

Quatre "Ecurie GERSAC" Delage devaient disputer le GP... les deux Talbot "Ecurie France", deux "ex-Ecurie France" Delahaye et trois Talbot Spéciales. L'ex-Grignard Delahaye est arrivée avec son nouveau propriétaire Meyrat au volant, et la Delahaye 155 d'Achard a été conduite par "Levegh" qui avait vu sa Delage confiée à l'enfant local Trintignant.
La patrouille Maserati française, avec Sommer dans la voiture de Milan, avait acquis "Raph", venu d'Amérique du Sud.
Les deux SIMCA-Gordini entrées pour le Grand Prix ont été conservées pour la course "voiturettes".

Les opposants étrangers étaient dirigés par la Scuderia Ambrosiana Mascareti 4CL de Villoresi et Enrico Platé sont également arrivés d'Italie dans une nouvelle Maserati. Reg Parnell est venu avec une Maserati 4CL, 1569, et l'ERA R1A pour Fred Ashmore.
Raymond Mays a traversé la Manche aussi avec une ERA R4D comme "B Bira" avec sa nouvelle Maserati 4CL , 1584 .
Nous ne savons pas grand-chose sur la course, sauf que Villoresi a fait le tour le plus rapide devant Chiron et Sommer.

_________________
on a plus de plaisir à donner qu'à recevoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-camions-citroen.easyforumpro.com/forum
JP de NÎMES
Grand fan du forum
avatar

Date d'inscription : 26/07/2016
Localisation : GARD
Messages : 1883
Age : 62

MessageSujet: Re: GP auto de Nîmes en 1947   Sam 26 Aoû 2017 - 10:54






GP de Nîmes, en 1947 sur la ligne de départ : Chiron et Villoresi en première rangée.
Sommer au deuxième rang




Le début de la course a été prévu pour 16 heures, mais n'a pas pu avoir lieu avant 17 heures.
Ce fut une cause de soucis, car la course de 360 ​​km durerait plus de 3 heures et demi.
Quoi qu'il en soit, Villoresi a pris l'initiative après deux tours sur Chiron. Sommer avait oublié d'ouvrir le commutateur de carburant et a démarré lentement.
Il est arrivé à la 23ème position après un tour. Chiron savait parfaitement que Villoresi devait s'arrêter deux fois pour le carburant au cours de cette course sans fin et a ajusté sa vitesse en conséquence, Sommer a pu se lancer dans la deuxième position au tour 30 de Chiron, "Raph", Parnell, "B Bira" , Platé, Etancelin, Mays, Ashmore.
Le premier arrêt de Villoresi a été très bien considéré comme un arrêt de pitaille de Scuderia Milan, même s'il avait changé pour Scuderia Ambrosiana. Cela a duré pour toujours, alors Chiron a pris une bonne mesure, Mais les épices ont été ajoutées à un jour très ennuyeux lorsque Chiron a commis une erreur très inhabituelle. Il a pris une sortie trop large d'un tour et un mur a froissé un côté de la Talbot.
Chiron a dû s'arrêter aux stands pour vérifier les dommages et une roue a été remplacée.
Pendant ce temps, Villoresi était de nouveau en avance avec un tel avantage que son deuxième arrêt n'a pas provoqué de changement dans l'ordre.
Reg Parnell fonctionnait régulièrement dans la troisième position devant Mays.
Un Villoresi épuisé a gagné en lumière artificielle à une minute et demi de Chiron, à deux tours de Parnell, à cinq de Mays et à la Delahaye robuste de Pozzi et a été accueilli par une très belle Miss Ciné-Monde.
Il a fixé le temps le plus rapide de la journée, suivi de près par Sommer.
Les meilleures voitures suralimentées et les Talbot "Ecurie France" étaient bien à moins de 10 "d'entre eux. Il a pris une sortie trop large d'un tour et un mur a brouillé un côté du Talbot. Chiron a dû s'arrêter aux puits pour vérifier les dommages et une roue a été remplacée. Pendant ce temps, Villoresi était de retour dans l'avance avec un tel avantage que son deuxième arrêt n'a pas provoqué de changement dans l'ordre. Reg Parnell fonctionnait régulièrement dans la troisième position de Mays. Un Villoresi épuisé a gagné en lumière artificielle à une minute et demi de Chiron, à deux tours de Parnell, à cinq de Mays et à la Delahaye robuste de Pozzi et a été accueilli par une très belle Miss Ciné-Monde. Il a fixé le temps le plus rapide de la journée, suivi de près par Sommer. Les meilleures voitures suralimentées et les Talbots Ecurie France étaient bien à moins de 10 "d'entre eux.

Cet événement a été un gouffre financier pour l'Automobile Club du Gard.
Afin de récupérer les pertes, il a été décidé d'organiser un tirage au sort avec une nouvelle Citroën traction Avant 11 comme prix.



La pénurie de voitures neuves a fait du tirage au sort un succès instantané à l'échelle nationale.
Le tirage au sort a eu lieu plus d'un an après le Grand Prix et a été suivi par toute la presse nationale.
Le prix a été remis à une famille heureuse lors d'une cérémonie publique dans les locaux de Paris de l'ACF.

_________________
on a plus de plaisir à donner qu'à recevoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-camions-citroen.easyforumpro.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GP auto de Nîmes en 1947   

Revenir en haut Aller en bas
 
GP auto de Nîmes en 1947
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéos de quelques Salons de l'Auto à Paris de 1947 à 1968
» auto moto retro lyon
» Le solo auto-assurer
» Comment Enlever autocollant garage auto de la carroserie?
» Mon Projet : Golf 1 cab boite auto de 84

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CORRE-LA LICORNE automobiles :: Au Bistrot de La Licorne :: Histoires de l'Automobile-
Sauter vers: